Politique

AES: Niamey accueillera le 1er sommet des Chefs d’état

AES Niamey accueillera le 1er sommet des Chefs d'etat
Avatar
Rédigé par La Redaction

Le 1er Sommet des Chefs d’Etat de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) se tiendra le samedi 6 juillet 2024 à Niamey la capitale nigérienne. Les présidents burkinabé et malien sont attendus ce vendredi au Niger.

Née de la volonté des pouvoirs militaires au Burkina, Mali et Niger, l’Alliance des Etats du Sahel (AES), a vu le jour le 16 septembre 2023 sous l’égide du capitaine Ibrahim Traoré du Burkina Faso, du colonel Assimi Goïta du Mali, et du général Abdourahamane Tiani du Niger.
Première du genre, cette rencontre se tient alors qu’au Burkina Faso de plus en plus de voix s’élèvent pour demander aux trois chefs d’état la création d’une une Fédération des trois nations à l’image de coalition des structures « panafricaines » du Mali, du Burkina Faso et du Niger.

L’ambiance autour de l’arrivée des président Burkinabé et malien à Niamey

Attendus ce vendredi 5 juillet à Niamey, une mobilisation exceptionnelle des populations est demandée par les autorités nigériennes pour leur accueil. Outre la 1ère de ce sommet, c’est aussi la première visite officielle des présidents Ibrahim Traoré du Burkina Faso, Assimi Goïta du Mali, au Niger.

Les enjeux de ce sommet des chefs d’état de l’AES

CARTE AES

Illustration

Lors de ce sommet de Niamey les chefs d’État de l’AES, discuteront des questions de développements de leurs nations et définiront les prochaines étapes stratégiques de l’Alliance. Une série de rencontres au niveau des experts, des chefs d’état-major des armées, des ministres et mêmes des Premiers ministres des trois pays, qui ont précédé ce sommet avaient permis de dresser la charpente de l’Alliance des Etats du Sahel (AES).
Au des échanges de ce sommet sont annoncés entre autres la création d’une Confédération des Etats du Sahel, la mise en place d’une Force militaire et d’un état-major conjoint entre les armées des trois pays ainsi que la création d’une banque d’investissement ainsi que d’un fonds de stabilisation commun et même d’une compagnie aérienne commune.

Lire aussi: AES : Rencontre des commissions sur le projet de Confédération de l’AES

Cette rencontre historique marque un tournant décisif pour l’AES dans la consolidation des acquis et leur renforcement dans les domaines de la coopération régionale, la sécurité, le développement économique et la diplomatie.

SIMON KIEMA

A propos de l'auteur

Avatar

La Redaction

Laisser un commentaire