CEDEAO

Fermeture de la Frontière Bénin-Niger : le Nigeria soulage les Voyageurs

Fermeture de la Frontière Bénin-Niger : le Nigeria soulage les Voyageurs
Avatar
Rédigé par La Redaction

Fermée depuis le 30 juillet 2023, suite à un coup d’Etat militaire au Niger, la fermeture de la frontière entre le Bénin et le Niger reste un calvaire pour les voyageurs et commerçants des deux pays, qui se trouvent confrontés à une situation difficile.

Cette mesure de fermeture de la frontière entre le Bénin et le Niger, prise par les autorités béninoises prétextant des raisons sécuritaires, a troublé plusieurs activités économiques et sociales des deux pays, obligeant ainsi les voyageurs à se tourner vers le Nigeria voisin pour chercher des solutions et maintenir leurs échanges.

Fermeture de la Frontière Bénin-Niger, le Nigeria comme alternative

Cette fermeture de la frontière entre le Bénin et le Niger, contraint désormais les voyageurs et commerçants à emprunter un axe qui passe par le poste frontière de Ségbana, à une centaine de kilomètres à l’Est de la localité béninoise de Kandi. Un ouf de soulagement pour les chauffeurs routiers et voyageurs. Cependant, bien que cet axe passant par le Nigeria offre une voie de contournement pour accéder au Niger, cela implique un trajet plus long et souvent plus coûteux.

Lire aussi: Coopération Niger/ Bénin: Réouverture des Frontières

La facilitations des formalités administratives par les autorités nigérianes

Les autorités nigérianes ont rapidement mis en place des mesures pour faciliter cette augmentation du trafic transfrontalier. Des postes de contrôle supplémentaires ont été installés pour accélérer les formalités douanières et sécuritaires, réduisant ainsi les temps d’attente pour les voyageurs et les transporteurs.

Les multiples impacts de cette fermeture de la frontière

Les conséquences de cette fermeture de la frontière entre le Niger et le Bénin sont multiples et diverses. Cette frontière entre le Bénin et le Niger étant un axe déterminant pour le commerce et la circulation des personnes et des biens en Afrique de l’Ouest.

Commerçants

ILLUSTRATION

Ainsi au plan économique : La fermeture des frontières affecte le commerce transfrontalier et perturbe les échanges commerciaux formels et informels. Les populations locales qui dépendent du commerce transfrontalier pour leurs moyens de subsistance sont les 1ères victimes des conséquences négatives, avec une diminution des revenus et une hausse des prix des biens de consommation.
Au plan social : Les communautés vivant le long de la frontière sont souvent interconnectées par des liens familiaux et culturels. La fermeture de la frontière peut séparer des familles et perturber les interactions sociales traditionnelles.
Au plan sécuritaire : la fermeture de la frontière peut réduire les activités criminelles transfrontalières. Cependant, elle peut aussi pousser les groupes criminels à trouver d’autres routes ou à intensifier leurs activités dans d’autres régions, ce qui pourrait simplement déplacer le problème plutôt que de le résoudre.

La crise nigéro-béninoise en passe de résolution

Pour résoudre ces problèmes, les autorités béninoises et nigériennes ont décidé de reprendre la circulation des marchandises et de rouvrir les postes-frontières stratégiques de la ville de Ségbana. Cette décision a été prise après des consultations bilatérales visant à rétablir les relations commerciales et à atténuer les effets des sanctions économiques qui pèsent sur le Niger.
Il est à noter que bien que la fermeture de la frontière puisse avoir des bénéfices en termes de sécurité, elle comporte également des conséquences économiques et sociales importantes qui doivent être soigneusement gérées par les gouvernements concernés.
En attendant des solutions durables, les voyageurs et commerçants continueront de s’adapter à la situation, tout en espérant un retour rapide à la normale. Pour beaucoup, le passage par le Nigeria reste un bouchon de sauvetage, bien que temporaire.

AMINA KABO DJARMAH, stagiaire

A propos de l'auteur

Avatar

La Redaction

Laisser un commentaire